Peyravegudes, t'as failli avoir notre peau...

Publié le par B.O.C.C

En ce jour du jeudi 3 janvier, après s'être lamentablement remis du nouvel an en 2 jours, Bounty invité du BOCC (en super VIP),Getget, Dams et moi avons décidé d'aller passer une journée à la montagne prendre le grand air. Direction Peyragudes.
Départ  7h15 et en gros vers 9h nous débarquâmes dans la station. ** Gros blue sky (comme disent les skydivers)en arrivant. On prend les skis réservés la veille sur l'internet - les mecs du magasin de loc se sont bien marrés sur les noms de réservation : bounty et tutu. On prend les forfaits : le tarif étudiant, c'est moins cher. Bounty en seigneur prodigue choisit le mode "je paie mon forfait 1 jour plein pot en mode adulte". En plus on nous annonce qu'il y a du vent en altitude et que les remontées peuvent fermer à tout moment. Une fois le forfait payé, ca fait du bien!! Bounty commence à ruminer "Journée de merde - Peyragudes j'aurai ta peau" (les propos ne sont peut être pas transcrits ds leur originalité mais l'idée est là)
On retrouve Dorian, Sandra et une copine à elle. Eux sont là pour 2 jours ds la station. On fait quelques descentes sur les pistes ouvertes. La neige est dure, c'est verglacé, en gros c'est tout pourri pr résumer. Et puis pour parachever le tout, le temps commence à se couvrir. Pour info, Peyragudes, c'est le genre de stations à avoir un site internet ou il fait toujours beau, ou la neige est "souple" (un l de trop?), ou la majorité des pistes sont ouvertes.... Bon on se rend vite compte qu'on est quand même que ds les Pyrennées. Meteo France avait raison : la météo est pourrie. 
Bienvenue à Peyravegudes.  Ou Peyravedure pr la neige.
Bref sur les coups de 11h, à la cime c'est le gros blizzard. Un truc de malade qui vous fouette la gueule : sur le télésiège, ca se gère presque en se couvrant (j'ai dit presque) mais sur la piste on prend trop cher. On redescend comme on peut à la station pr casser la croute. Bounty en profite pr continuer de raler comme il l'a fait toute la matinée sur le fait que Peyragudes ne cherche qu'à l'enculer....
L'aprem, on décide de retenter parce que bon bounty nous tane qu'il va pas se faire faire les fesses sans profiter des pistes. La neige redevient presque bonne mais ya du brouillard et du people sur les pistes. Qui a dit journée de merde?
On se fait bien les cuisses; il est 17h l'heure de décoller. Il est décidé de passe direct à Auchan en rentrant pour se préparer une fondue savoyarde. Entre temps, je me pète les tympans - une sombre histoire d'équilibre de  pression qui se retrouve dans d'autre phénomènes.
La soirée se termine sur une énorme fondue à 4 avec plus d'un kilo de fromage...

Tutu
** J'omets volontairment de narrer un évènement dont la montagne aura du mal à se remettre pour ne pas heurter la sensibilité de notre lectorat.

** J'omestvolontairement de narre une évenement dont la montagne aura du mal à se remettre pr ne pas heuter la sensibilité de notre lectorat._bug_fck

Commenter cet article

MarinouUSA 07/01/2008 22:30

lol énorme ce récit.. allez y a un point positif à votre journée, la fondue du soir!

Rom 05/01/2008 01:06

Depuis le temps que je vous dis que je suis pas un râleur, du moins pas plus que vous :))

francois 04/01/2008 23:07

c'est vrai que pendant la lecture je me disais "binome sors de ce corps !" mais apres je me suis dit que bounty il est aussi pas mal comme ca, comme une demoiselle qui fait ses etudes a montreal (vous trouverez facilement de qui il s'agit si je vous dit qu'elle n'a pas de dread)
faut croire que peyragudes c'est toujours comme ca, je me souviens de la foi ou Dams etait parti faire un groooos hors piste parce qu'il avait tourne trop tot en haut de la crete

Rom 04/01/2008 10:22

Et puis Peyragude c'est quand même énorme en fait ! Enfin, pour les Pyrénées c'est sympa nan ? enfin moi j'aime bien, la neige était parfaite, enfin pas mal quoi nan ? Bon, en fait ce fut pas terrible terrible, mais très bof... ou pourri, enfin...

Rom 04/01/2008 10:20

LOL Sylvain, je me disais exactement la même chose... "mais c'est moi là!" surtout que la dernière fois que j'y suis allé j'avais oublié ma carte étudiant... que la météo était pourrie (ça c'est de ma faute) et qu'en plus il avait trop neigé, donc des bosses partout, et vas y que je déchausse tous les 30m.