English week-end : Stevenage.

Publié le par B.O.C.C

Veuillez m'excuser pour le style assez moche et télégraphique...

Le week end du 8 Mai je me suis rendu outre manche, histoire de retrouver pas mal de monde là bas, et aussi retourner à Londres, ville que j'aime beaucoup.
Ca s'est décidé un peu à l'arrache à vrai dire, et du coup Milica n'a pas pu nous rejoindre pour cause d'examens...
Bwef, jeudi en fin d'aprèm je pars de la Rochelle, sous un temps anglais, j'arrive à Stansted, sous un temps breton. C'est le miracle :
il fait beau ! Et chaud en plus ! Du jamais vu pour un mois de Mai digne de ce nom. Il me reste à me taper une bonne heure de bus (mais bus top moumoute ) pour rejoindre Stevenage, fief de Sir Coucou, Francky et Lucien, qui bossent là bas chez Astrium.

Alors forcément, Stevenage ça fait pas franchement rêver. Ca n'est qu'une ville dortoir de Londres, 75000 habitants à tout casser, 1 meurtre de temps en temps, mais à seulement 25minutes en train (10,5£ l'aller ça fait mal au cul) de King's Cross.

A la gare, Fred m'attend, ptite gratouille, et c'est parti pour un tour en vélo. Mais putain, qu'est-ce qu'il fait chaud ! Heureusement ça n'était pas très loin, et un sacré BBQ in the garden m'attendait. C'est fou comment je suis content d'être là, en UK, avec eux, un grand sourire un peu bête sur le visage. Le pied.
Lucien et sa copine Marie s'occupent de la bouffe, pendant ce temps là je visite leur ptite maison bien sympathique et fait la connaissance de leur roomate anglais, Matthew, que j'aurai vite branché sur la Premier League, of course.
Au menu : steak, du rosé Australien, du magret de canard et du vin du Sud Ouest. La classe. Je me suis très vite habitué à la bouffe locale faut croire. Tout ceci annonce un sacré we briton.















Leur ptite maison bien sympathique                             ainsi que leur ptit jardin.

Dredi : rien. Ou presque. Il fait gavé lourd toute l'aprèm, donc grosse glande en attendant le Pub Time. Pour celà, direction Old Town. Petit aparté. On m'avait toujours dit que la Guinness servie en Angleterre ou en Irlande n'avait pas le même goût qu'en France. Perso j'ai pas vu de différence, sauf que j'ai pas toujours eu le droit à mon trèfle en mousse, scandaleux. Ce qui est marrant au pub, c'est de voir toutes les classes et tous les âges représentés. Du ptit couple de vieux qui vient en Bretagne l'été, au gros beauf, crâne rasé, hooliganesque, avec des "fuck" par ci, "fuck" par là.
Menu : Burger & Guiness.
9h : on part pour le Liquid, une boîte du town center. C'est vrai que c'est vachement tôt, mais comme ça, on paye pas l'entrée, et on a eu le droit à une coupe de champagne gratos.
La boîte se remplit petit à petit, mais pas de grosses rousses anglaises à l'horizon. Que des filles de 18/23 ans, soit en mini jupe, soit en mini-mini short, Marine peut aller se rhabiller (enfin...). On se demande comment ça finit en plein Août... car ça peut pas être plus court. Le spectacle est grandiose quand arrive cette chanson.
Pour 3am on rentre à la maison, histoire d'être en forme pour partir sur Londres le lendemain matin...

Rom

Commenter cet article

Coucou 11/06/2008 23:45

Je confirme, pour avoir vu Rmss se faire ... violemment par une "maman", c'est vrai que ça fait bizarre !! Par contre, la minette qui trainait au Liquid ce soir là, c'était d'un autre niveau, j'en tremble encore de cette micro-jupe-string en mode "low, low, low... et encore low"!! Et dire qu'on a des entrées gratuites pour le we prochain !Bref, sinon ici ça va tjs, ya encore de la Guiness dans les pubs et il fait encore à peu près beau, mais pas autant qu'en Vendée le we dernier ;) !!++

Rom 08/06/2008 23:40

Je l'avais jamais entendue cte chanson avant, donc je peux pas trop te dire... et vu que je suis rarement allé en boite cette année et que je regarde pas MTV... aucune idée sur la question !Mais j'aime bien aussi, surtout quand c'est blindé de filles sur le dancefloor.

xav 09/06/2008 22:55


Ouais, ben yaurait les mêmes filles que celles que j'ai vues en boîte quand j'étais à stevenage (j'en ai encore le fondement qui tremble, demandez à coucou), j'aurais moins aimé que toi je pense...


MarinouUSA 08/06/2008 14:38

Putain!! j'adore trop cette musique Rom, elle me rapelle grave les US. Elle passait tout le temps là bas. Elle est en France aussi?, je l'ai pas encore entendue à la radio

Rom 05/06/2008 23:23

Je me suis renseigné : jusqu'en 2005, Guinness avait une brasserie à Londres, à Park Royal, dans l'ouest de Londres, et qui approvisionnait toute l'Angleterre. D'ailleurs leur QG est dans le coin aussi.Pour le coup du trèfle, c'est de l'ordre du folklore, moi non plus je viendrais pas chier pour ça, mais bon ça fait toujours plaisir.

Pierre 05/06/2008 21:58

euh moi aussi pour le style, mais le blog par contre ca reste over-blog... enfin bon je vais encore me faire lyncher par une armée d'over-bloggers hysteriques, mais moi si vous voulez mon opinion, ca fait un peu... has been !Pour la Guinness, je confirme mon cher Blav', et toute l'Irlande (c'est vrai que t'etais pas la dans le Connemarra ) en beneficie, ca c'est sur, apres c'est possible qu'ils en aient de la pas trop mauvaise a Londres... Rom, Guinness a son QG a Londres (groupe Diageo) il me semble, rien a voir avec les brasseries !et par contre le coup du trefle, ca me viendrait pas a l'idee de faire chier a la refuser pour ca ! ils peuvent te faire le trefle en france, elle sera pas bonne pour autant ! alors qu'au Mulligans, vu les quantites qu'ils y passent, je vois pas pourquoi ils se feraient chier !