Week-end à Cape Cod

Publié le par B.O.C.C

J'avais commencé à écrire l'article avant que Thaddée poste le sien, donc il y a un peu de redite des fois, et j'ai supprimés deux trois trucs...

 

Premier week-end hors de NYC (ouais bon d'accord Caro et Fanfoué, premier week-end hors de cet état tout pourri qu'est le New Jersey...), ça va faire du bien ! On a prévu d'aller à Cape Cod avec la bande des Montréalais, j'ai nommé Julie, Teddy et Didi (pour danser la countryyyyyyyyyyy (désolé pour la private)). Je pars donc de NYC vendredi en fin d'aprèm en bus, pas loin de Penn Station, 4h de route plus tard, j'arrive enfin à Boston, où les 3 autres sont sensés me récupérer en voiture. 1h30 après mon arrivée (et environ 5 tours de la ville pour les autres), mon taxi est enfin là. Je suis trop content forcément, et je m'attends à plein de hugs, de larmes, de gros bisous partout, d'une bonne grosse pelle... et bah non ! Tout le monde tire la tronche et c'est limite si je me fais engueuler car je monte pas assez vite dans la caisse !

 

Direction Plymouth... où on doit passer la nuit.

On trouve un motel, qui a l'air d'avoir un peu la classe... Je me dis que ça va couter assez cher, mais on tente quand même. Je prends les devants avec le mec de la réception en jouant le pauvre étudiant qui a pas un sous et qui veut juste un toit pour lui et ses 3 compères. Je sais pas si ça a vraiment marché, mais en tout cas on aura une réduc d'un peu plus de 30$ sur la chambre de 4, c'est toujours ça !

 

Le lendemain, on va voir le fameux rocher où les Pilgrim Fathers ont posé le pied en débarquant aux States en 1620. Ca casse pas trois pattes à un canard, mais ça c'est fait... Il y aussi une reconstitution du Mayflower, ainsi que d'un village indien de l'époque et d'un village de colons, pas transcendant, comme l'explique Ted.

 

ça c'est du canon ma ptite Josiane !

Thaddée en colon épanoui.

 

C'est pas tout, il commence déjà à faire faim. Ptite virée dans un deli du coin et direction la playa pour un picnique sur la cote atlantique du Cape Cod, où il fait déjà limite chaud. Thaddée et Julie nous offrent un joli numero. Le premier donne aux mouettes des chips remplies de sable à manger, puis la dernière s'amuse à leur faire peur et à leur courir apres... on s'amuse comme on peut ! Ptite balade sur la plage et bain furtif pour Didi et Juju.

 

Sympa non ?

 

On taille ensuite vers le nord, le Cape Cod Seashore machin truc, réserve naturelle, qui est je cite, d'après le guide du routard : "un ptit bout de Bretagne echoué de l'autre cote de l'Atlantique, avec ses plages et falaises vertigineuses". Il fait un temps magnifique c'est vrai, et sur ce point ils ne se sont pas trompés.

 

 

Pause caca discretos...


Gay Time



Teddy nous initie aux jump pics, (j'aurais été le cancre en la matière tout le we je crois), au bout de 25 tentatives, il y a enfin une photo correcte...

 

On finit par arriver à Provincetown, à l'extrémité nord ouest de Cape Cod. C'est un peu le Key West local, avec une communauté gay assez importante. Mais la comparaison s'arrête là, pas de récifs, ni eau turquoise, ni 35°... On a un ptit bungalow assez sympa, à 2min du centre. Ptit resto puis bar au programme, et ballade sur la main street de Provincetown.

 

C'est sombre je sais, et je vous emmerde ! Au passage, Julie, contente d'être là.

 

Bon, on est pas venu ici pour les gays, donc le lendemain matin, direction le port (le centre ville quoi...) pour acheter des tickets pour aller voir des baleines. Et ouais, la baie de Boston est semble-t-il très connue pour ses baleines à bosses et autres. On vient de se lever très tôt pour finalement apprendre que le premier bateau est à 13h... tant pis, on va se ballader vers les plages et dunes un peu plus au sud entre temps. C'est con le temps est pourri...

 

"Youuhouuuuuuuh"

 

 

Heureusement ça se dégage pas mal (comprendre il n'y a plus de brume, mais il fait gris) vers midi.

Teddy et Didi squattent très vite l'avant du bateau, malgré le vent et le froid. Je les rejoins vite avec Julie. On aura vraiment le meilleur point de vue ainsi.

Le pilote annonce un peu de swell, donc ça va bouger pas mal dès que l'on va sortir de la baie : parfait ! C'est ça qu'est bon ! Faites péter le tangage  et le roulis ! Bon en fait ça bougeait pas trop... grosse déception ! Mais bon les ptits dauphins qui se glissent juste devant le bateau c'était vraiment la classe.

Ensuite arrivent les baleines. Je vais pas m’attarder là-dessus, Teddy a déjà expliqué leur technique de chasse etc… Ca envoyait du steak en tout cas !

Seul bémol : on n'en a malheureusement pas vu sauter en dehors de l’eau et faire de gros splash comme on peut le voir à la télé snif…

 

Ya du vent, il fait froid, mais on s'éclate.

 

Le soir c’est tonton Garo aux commandes de la voiture. Je conduis la troupe difficilement vers le sud de Cape Cod… Après m’être planté environ 4 fois de route (principalement parce que mon copilote branlait rien) on tombe enfin sur ce restau de fruits de mer conseillé par le Routard. A l’intérieur, ambiance country club kitchouille entre drapeaux de la Ryder’s Cup et statues de sirènes topless. On s’est bien fait plaisir ce soir là, et plus particulièrement avec pour digestif un Tawny d’environ 20 ans, vraiment troooooop bon… Pas de dessert pour moi, car il faut garder de la place pour la bouteille de Jurançon de Julie (Merci Maman Baron !), on va déguster tout ça sur une plage pas loin et on fait joujou avec la frontale de Ted.

 

BOCC is back

 

Lundi matin.

Vu qu'on a à peu près tout vu de Cape Cod, on décide de partir pour Salem dans la matinée. Salem est située au Nord est de Boston, soit environ à 2h30 de caisse depuis Provincetown. Connue pour ses diverses chasses aux sorcières du 18ème siècle, elle propose différents musées et autres attractions sur ce sujet. Un peu la flemme de faire tout ça, on se ballade juste entre le centre historique et le port... C'est pas ouf comme ville, c'était complètement mort ce jour là, j'en garde pas un grand souvenir... Et puis je devais retourner à Boston prendre mon bus pour NYC dans l'aprèm, ce qui me faisait un peu chier, donc je n'ai ptet pas trop pu apprécier.

 

J'étais vraiment trop content de revoir des têtes connues, et pas les moins sympas, ni les moins raleurs. Ca faisait un bien fou de partir de NYC, passer un moment dans des endroits calmes, marcher sur la plage... Car même si New York c'est sympa, c'est vite oppressant mine de rien.

Pour résumer, un putain de week-end avec le gratin americano-canadien caïen, que du bonheur en Somme, mais aussi à Foison, comme ça pas de jaloux.

 


Romain

 

 

Ps : Promis j’essaye de reposter plus souvent, histoire de parler de ce we à Montréal, et aussi de ma ptite vie de bouseux du New Jersey.

Ps 2 : Bounty, ouais j’ai triché, mais je me devais de la replacer.

Commenter cet article

Didi 05/06/2009 03:27

Bon, ben je vois que l'important c'est pas de commenter l'article en fait.Donc petit rectification, si vous aviez été à Cape Cod vous sauriez qu'on ressemble pas du tout à des gays et que notre posture était tout fait naturelle. Parce qu'on a quand même croisé les beegees à Cape Cod mais on a encore loupé l'indien (ouai je sais c'est pas les bee gees mais vous aurez compris de quoi je parler...)

xav 03/06/2009 20:09

Ca t'ennuierait de t'intéresser à l'article un peu Nawel? Non parceque sinon on peut parler de ton nouveau rasoir, de mon peigne, voire même de mar*** conv*** tant qu'on y est hein!?

Nawel 03/06/2009 15:21

héhé...bon, mais depuis, t'as quand meme eu le temps de le tester, non?

Nawel 03/06/2009 15:14

Bon, bha mon com' est passé a la trappe...et j'avais meme pas vu^^Très jolie photo! L'appareil est bien, hein? J'iame beaucoup la photo taliban^^Sinon, les deux gays ont vraiment l'air...gay...pas de doute!

Rom 03/06/2009 15:19


L'appareil c'etait mon compact Canon, javais pas le panasonic encore.


Rom 03/06/2009 01:17

Plutot dans l'oyster sauce en fait du coup...